TOUR DU MONDE DE L’HABITAT VU PAR LA SOCIÉTÉ CIVILE

Turquie

#Mots-clés : Dernière mise à jour le 8 septembre 2017

ELEMENTS DE CONTEXTE

HISTOIRE

DEMOGRAPHIE

CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE

L’HABITAT

HISTOIRE DES VILLES – PATRIMOINE

– Concernant les récentes rénovations urbaines …

“Le Gouvernement turc met en œuvre la transformation urbaine à travers de soudaines décisions top-down qui ne tiennent pas suffisamment compte de la protection de l’environnement ou de consultations avec les citoyens. Dans le processus, les tendances de la population sont largement ignorées, ce qui rend impossible de nourrir un consensus civique quant au rythme et à la nature du développement économique. (…) Au-delà du projet de rénovation de Taksim (Istanbul), ce qui est maintenant critiqué, c’est le manque de gestion démocratique des décisions relatives aux nouvelles infrastructures publiques et la transformation urbaine. Le gouvernement turc est invité à rendre compte des répercussions environnementales et socio-économiques de ses actions et à donner aux gens une plus grande voix au niveau local dans le processus de prise de décision.” (Mark Perini) – article de Carnergie Europe.

Un film très didactique explique le concept d’Ekumenopolis qui se développe actuellement à Istanbul. Il s’agit de montrer une ville qui grandit très rapidement et sans limites. Istanbul est passée d’un million d’habitants en 1950 à 15 à 20 millions aujourd’hui ! Cette croissance s’explique en grande partie par un fort exode rural venu d’Anatolie, les habitants étant attirés par les emplois industriels proposés. Ainsi, le développement urbain s’est réalisé de manière rapide et anarchique, notamment dans des quartiers jadis inhabités. Les Turques parlent de “gecekondu”, ce qui signifie littéralement “construit en une nuit”, mais dont la qualité est proche de celle des bidonvilles. La construction des deux ponts sur le Bosphore (1973 et 1988) a encore accéléré le mouvement. Il s’agit d’une croissance urbain qui se nourrit d’elle-même : afin de désengorger la ville, de nouveaux centres et axes routiers sont construits, mais ils entraînent alors le développement de nouvelles constructions. Le film montre l’exemple du quartier d’Ayazma qui est passé du statut de bidonville éloigné du centre urbain à celui d’une zone très convoitée par les promoteurs, suite à l’inauguration du Stade Olympique Atatürk en 2002. Cette urbanisation galopante a entraîné dans son sillage d’autres problèmes comme l’accès à l’eau et la mobilité. (Source : Site Internet turquieeuropeenne) – Intro film, film diffusé lors du Forum Social Urbain de Naples.

HABITAT URBAIN

la Turquie a connu, début des années 1980, un exode rural très important. Tous les villageois qui ont migré vers les grandes villes ne pouvaient généralement pas se payer un habitat décent. Ils ont dès lors construit des abris temporaires dans les faubourgs, des cabanes sans eau courante ni électricité. Ces bidonvilles se caractérisent par de la pauvreté et des phénomènes de criminalité urbaine. (Source : Habitat for Humanity Turkey)

HABITAT RURAL

Aspects légaux

DROIT AU LOGEMENT

Depuis 1982 – Article 57 de la Constitution :

Dans le cadre d’une planification tenant compte des particularités des villes et des conditions de l’environnement, l’Etat prend les mesures propres à satisfaire les besoins en logement et soutient en outre les initiatives de logement collectif.

Source : CETIM (publication COHRE)

EXPULSIONS FORCEES

Le Gouvernement a pour projet de rénover des quartiers urbains anciens ou en mauvais état. Il s’agit principalement des quartiers de type bidonville. A la place se construisent de nouveaux appartements propres avec des aires de jeux pour les enfants. Si certains habitants sont favorables à ces transformations, les résidents initiaux sont dès lors victimes d’un phénomène de gentrification.

(voir aussi la partie introductive sur le renouvellement urbain à Istanbul)

Quelques vidéos pour mieux comprendre la situation et les mouvements de résistance actuels :

The visual history of the start of protests in Turkey Vidéo du réseau No Vox ! Témoignage d’une association des quartiers de Sariyer
Quartier d’Istanbul Quartier d’Istanbul

DROIT FONCIER

ACCAPAREMENT DES TERRES

GROUPES VULNERABLES

  • Jeunes
  • Personnes âgées
  • Femmes

PRATIQUES INTERESSANTES

Aspects sociaux et économiques

MARCHE DU LOGEMENT

QUALITE DES LOGEMENTS

HABITAT INFORMEL / BIDONVILLE / SANS-ABRI

L’habitat indigne et illégal : Au vu de la situation du logement en zone urbaine, on trouve une proportion très importante de logements indignes en Turquie. Dès lors, les catastrophes climatiques (comme le séisme de 1999 faisant 20 mille morts et un demi millions de sans abri) ont un impact terriblement dévastateur sur ce type d’habitat. (Source : Habitat for Humanity Turkey)

ROLE DES POUVOIRS PUBLICS

Aspects culturel – religieux – symbolique

Aspects écologiques

Bibliographie & Sitographie

PROBLEMES MAJEURS SELON LA SOCIETE CIVILE :

Vidéo de l’Association La Chaîne : « Cigdem Sahin, Istanbul in english Coalition Européenne pour le Droit au Logement, Londres, oct. 2014 »

REVENDICATIONS MAJEURES DE LA SOCIETE CIVILE :

Une Plateforme composée de Mouvements Urbains d’Istanbul revendique un droit à la ville :

Nous, les ONG, les associations de quartier, bases, movemens urbaines et plates-formes ainsi que des universitaires, des militants, des architectes, des urbanistes, consultants juridiques, documentaristes, artistes, ouvriers, députés … de différents horizons politiques, les idéologies et les professions; Nous, les signataires de cet appel, souhaite annoncer notre committent désormais de poursuivre une résistance organisée contre le renouvellement urbain, la gentrification et les projets de transformation, visant à transformer İstanbul dans une ville de la marque de restauration à capitaux mondiaux et les marchés immobiliers, mais pas pour les besoins de ses citoyens. (…) Vers le communiqué de la Plateforme

QUELQUES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE :

  • GÜLSUYU-GÜLENSU YAŞAM VE DAYANIŞMA MERKEZI DERNEĞI = Centre associatif pour la vie et la solidarité dans les quartiers GÜLSUYU-GÜLENSU. Mouvement d’opposition contre les transformations des quartiers citadiens, ce qui créer des phénomènes de gentrification. Les contacter.
  • HABITAT FOR HUMANITY TURKEY = Association humanitaire sans but lucratif dont l’objectif est d’éradiquer la pauvreté en matière d’habitat ainsi que le sans-abrisme. Pour ce faire, ils construisent et rénovent des logements partout dans le monde, proposent des formules de micro-crédit et de prêts, aident à l’assainissement des logements, plaident pour un logement abordable pour tous. En particulier en Turquie, l’association promeut la reconstruction de logements après le terriblement tremblement de terre, avec une attention spécifique à la protection contre ce type de catastrophe, tout en développant des techniques de construction durable écologiquement. Lien InternetLes contacter.
  • MOUVEMENTS URBAINS D’ISTANBUL = Lien Facebook