TOUR DU MONDE DE L’HABITAT VU PAR LA SOCIÉTÉ CIVILE

Gentrification

Dernière mise à jour le 8 septembre 2017

La gentrification (de gentry, petite noblesse en anglais) est le processus par lequel le profil sociologique et social d’un quartier se transforme au profit d’une couche sociale supérieure. On l’appelle aussi embourgeoisement. Le plus souvent ce phénomène résulte d’une rénovation urbaine des centres villes, accroissant la valeur immobilière de ces bâtiments et, dès lors, le coût d’achat ou de location de ces bâtiments.

La gentrification commence lorsque des gens relativement aisés découvrent un quartier offrant un rapport qualité prix intéressant et décident d’y migrer. De tels quartiers sont nécessairement bien situés par rapport au centre-ville, ont certains attraits naturels ou des pôles générateurs d’emplois. En général, ce phénomène s’accompagne de modifications au niveau des commerces de proximité : on revient à des étals plus typiques, des marchés locaux avec des produits bio, etc.

Il appartient aux pouvoirs publics de mitiger l’impact du processus. Ils peuvent le faire de différentes façons : subventionner des logements sociaux, faciliter la formation de coopératives d’habitation, imposer un contrôle des loyers. Ceci ayant pour but de maintenir une certaine mixité sociale urbaine.