TOUR DU MONDE DE L’HABITAT VU PAR LA SOCIÉTÉ CIVILE

Islande

#Mots-clés : Dernière mise à jour le 8 juillet 2016

ELEMENTS DE CONTEXTE

HISTOIRE

DEMOGRAPHIE

CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE

La situation que connaît l’Islande depuis 2008 est très particulière : effondrement de son économie, changement majeur de la coalition gouvernementale, réforme profonde de la Constitution et demande d’adhésion à l’Union européenne.

Le Gouvernement a dès lors mis en place toute une série de mesures pour faire face à cette situation : diminuer la taxation, allonger les périodes de remboursement, modifier la loi sur les faillites, etc. (1) Signalons que si l’Islande a pu prendre une série de mesures (telle que la dévaluation de sa monnaie), à l’inverse de l’austérité qui se déroule dans de nombreux pays européens touchés par la crise, c’est aussi parce qu’elle n’est pas dans l’Union européenne et n’est donc pas liée par toute une série de règlements. L’Islande souhaite cependant entrer dans l’Union européenne. C’est dans ce contexte qu’ont eu lieu, en 2013, les élections parlementaires du pays.

De nombreux ménages sont toujours en grande difficultés financières (2011). Si seule une minorité de personnes accusait des retards de remboursement de prêts hypothécaires, un quart ce ceux ayant contracté un emprunt peinent à rembourser et que, pour 28%, ce remboursement dépassait la valeur du logement. Les problèmes se concentrent essentiellement chez les ménages à faibles revenus. (1)

Selon certains observateurs, l’Islande découvrirait actuellement la précarité sociale. Augmentation des prix et du chômage, diminution du pouvoir d’achat, autant de phénomènes nouveaux qui crée une nouvelle précarité, visible notamment aux alentours des associations caritatives.

L’HABITAT

HISTOIRE DES VILLES – PATRIMOINE

On estime que l’inflation exceptionnellement élevée durant l’après guerre 40-45 a été une des causes essentielles ayant favorisé de façon continue la croissance de la propriété.

L’idéologie de la propriété privée joue un rôle essentiel. Par exemple, 7,8% des logements qui ont été construits d’après des initiatives dites “sociales” pour des familles modestes ont le plus souvent été mis à la disposition de demandeurs à travers un statut d’occupation spécial connu sous le nom de “résidence-ouvrière”, au lieu d’être loués en tant que logements destinés aux faibles revenus , comme cela se fait dans la plupart des autres pays.

Dans une certains mesure, on s’attend à un taux élevé de propriété d’occupation dans un pays tel que l’Islande. L’offre de logements locatifs tend à être plus élevée dans les régions industrialisées, dans les grandes villes, dans les centres des villes et régions urbaines. L’Islande ne dispose ni de grandes villes, ni d’une industrie développée. Une grande partie du petit secteur de la location privée en Islande se trouve en fait à l’intérieur des secteurs de la vieille ville de la capitale Reykjavik.

HABITAT URBAIN

HABITAT RURAL

Aspects légaux

DROIT AU LOGEMENT

Le droit au logement ne figure pas dans la Constitution islandaise. Deux articles sont cependant à retenir :

  • Article 66 : Le domicile est inviolable. Le logement ne peut être perquisitionné, ni des lettres ou d’autres documents saisis et examinés, sans un mandat judiciaire, ou selon des exceptions déterminées par la loi.
  • Article 67 : La propriété privée est inviolable. Nul ne peut être contraint de céder sa propriété si ce n’est pour cause d’utilité publique. Dans ce cas l’expropriation ne peut avoir lieu qu’en application de la loi et moyennant une indemnité convenable.

EXPULSIONS FORCEES

DROIT FONCIER

ACCAPAREMENT DES TERRES

PRATIQUES INTERESSANTES

Aspects sociaux et économiques

MARCHE DU LOGEMENT

QUALITE DES LOGEMENTS

HABITAT INFORMEL / BIDONVILLE / SANS-ABRI

ROLE DES POUVOIRS PUBLICS

CREATION DE LA CAISSE DE CREDIT AU LOGEMENT

En 1999, l’Etat a créé la caisse de crédit au logement (CCL) qui a repris tous les actifs et engagements de la commission nationale du logement qui l’avait précédée. Dans le cadre des politiques publiques, la CCL a pour mandat de promouvoir la sécurité d’occupation et l’égalité d’accès à des logements à prix abordable, en accordant des prêts aux particuliers (pour l’acquisition de logements privés ou la réparation de logements anciens) et aux collectivités locales, aux entreprises et aux organisations non gouvernementales (pour la construction ou l’acquisition de logements locatifs). Elle n’est pas financée directement par l’Etat, mais par le rendement de ses propres actions, par des émissions obligataires et par les commissions reçues de ses clients. (1)

Suite à la crise financière islandaise (2008), les ménages ont rencontré des difficultés croissantes pour rembourser leurs emprunts hypothécaires. Cela a nécessité une restructuration massive des dettes qui avaient érodé les fonds propres de la CCL. En 2010, l’Etat a procédé à une injection massive de capital pour contrer le phénomène. (1)

AIDES AU LOGEMENT

Les prestations de logement ne sont versées qu’aux familles qui louent leur habitation. Le revenu de la famille, le montant du loyer, ainsi que le nombre d’enfants est pris en compte pour l’octroi de ces prestations. (3)

Aspects culturel – religieux – symbolique

Aspects écologiques

L’Islande dispose d’importantes ressources énergétiques issues de sa géologie unique et de son hydrographie abondante. En 2011, on estimait que plus de 85% de son énergie provenait d’énergie renouvelable, dont plus de 65% de la géothermie. Ceci est dû en grande partie aux 600 sources chaudes du pays ainsi qu’à d’autres phénomènes paravolcaniques permettant l’usage de la géothermie tant pour le chauffage des bâtiments que pour l’électricité. (4)

Bibliographie & Sitographie

  1. OECD, Etude économique de l’OCDE, Islande 2011.
  2. In P. Culturello, Regard sur le logement : une étrange marchandise, article de Jon Runar Sveinsson “Les problèmes de la propriété du logement. Le cas de l’Islande”, éd. L’Harmattan, 1992.
  3. Wikipedia, Energie en Islande.

SELON LES MOUVEMENTS SOCIAUX : PROBLEMES ET RECOMMANDATIONS

Problèmes majeurs :

Recommandations ou Propositions :

Liste non exhaustive de mouvements sociaux actifs :