TOUR DU MONDE DE L’HABITAT VU PAR LA SOCIÉTÉ CIVILE

Parcelle

Dernière mise à jour le 11 octobre 2016

“Étendue de terrain élémentaire, délimitée et définie par sa double appropriation: propriétaire ou exploitant, affectation du sol. La parcelle de propriété est la parcelle cadastrale (la plus petite unité du cadastre) et la parcelle d’exploitation est l’unité physique du travail agricole (BRUNET R. et al., 1993).”

“D’un seul tenant, elle comporte une même nature de culture ou une même affectation (terre, bois, vigne, lande).”

“Notons qu’un champ peut être cultivé en différentes parcelles et, réciproquement, des champs contigus peuvent constituer une seule parcelle de mise en valeur (BILLAZ, R., et DIAWARA, Y., 1980).”

Source : Site FAO

Parcellisation des territoires

A cette première définition, nous pouvons ajouter celle de la parcellisation des territoires, mouvement que l’on peut constater à l’oeuvre dans le monde entier, sous des pressions politiques, économiques, sociales, religieuses,… Ce mouvement est souvent mis en relation avec le processus – parfois très violent – de fragmentation des Etats ainsi que de fragmentations sociales et ethniques.

Ce phénomène de parcellisation des territoires se déroule tant dans les campagnes que dans les villes, ce qui interroge sur de nouveaux modes de relations, de flux, de mouvements divers entre ces nouveaux espaces parcellisés.

En France, la DATAR (Ministère de l’Egalité des Territoires et du Logement) s’interroge sur ces nouvelles formes de lien entre les villes dites “intermédiaires” qui auraient un rôle de médiation et d’intégration entre ces espaces parcellisés : “Au-delà des caractéristiques sociales de ces villes et de leurs espaces de proximité, la question est posée en troisième partie de leur agencement dans des systèmes territoriaux dotés d’une certaine unité et cohésion. En présence de forces centrifuges et de tendances à la parcellisation des espaces comme des groupes sociaux, la ville intermédiaire est évaluée dans son rôle de médiation et d’intégration. Une telle représentation des unités territoriales est enfin mise à l’épreuve du point de vue des politiques d’aménagement du territoire”.

Source : Site DATAR